Actes Esthétiques

Les actes esthétiques sont tous les actes médico-chirurgicaux à visée esthétique. Ces actes n’ont pas de fonction curative proprement dite et ne répondent pas au traitement d’une maladie, d’un accident ou d’une malformation. Ce sont des actes dits de confort qui relèvent de la volonté de l’individu qui cherche à préserver ou à améliorer son apparence physique.

La très large majorité des individus se soucie de leur physique et recherche activement ces actes à visée esthétique, encouragés par une offre débordante en constante progression.

Pourtant tous savent bien que ces actes sont grevés de risques, que les pratiques largement commerciales les cachent , l’objectif non affiché étant avant tout la rentabilité.

1-La médecine préventive regroupe toutes les dispositions prises pour empêcher l’apparition, l’aggravation ou l’extension d’un danger, d’un risque, d’un accident, d’une maladie ou, plus généralement, de toute situation dommageable.

 2 la prévention est un ensemble de mesures destinées à éviter un événement qu’on peut prévoir et dont on pense qu’il entraînerait un dommage pour l’individu ou la collectivité;

La médecine préventive est un des grands objectifs à développer pour les autorités médicales de tous les pays. Rien ne concerne cependant les risques liés aux actes esthétiques. L’information des autorités sanitaires à ce sujet (ministère de la santé, dgcrf, has etc…) est succincte, celle des professionnels est incomplète et orientée , celle de vos amies plus ou moins sincère. Pourtant les risques de ces actes sont bien plus prévisibles et non moins graves que ceux des maladies proprement dites. Il n’y a donc aucune raison valable de laisser les demandeurs d’actes à visée esthétique prendre des risques évitables uniquement parce qu’ils choisissent librement d’avoir recours à ces actes.